L'usine de Méry-sur-Oise


Unités de nanofiltration de l'usine de Méry-sur-Oise
Unités de nanofiltration de l'usine de Méry-sur-Oise

De l'eau pour 850 000 habitants

Créée en 1923, l'usine de Méry-sur-Oise fournit chaque jour 152 000 m3 d'eau à 850 000 habitants du Nord de la banlieue parisienne. Dans les années 70, la filière de traitement a été complétée par une unité de filtration sur charbon actif en grains (CAG), couplée à une ozonation.

Pour subvenir aux besoins croissants d'une région de plus en plus urbanisée, sa capacité de production a été portée à 340 000 m3 par jour en 1999 grâce à la création d’une nouvelle filière de production : la filière membranaire. De par ses caractéristiques spécifiques (plus forte teneur en matière organique dissoute),  l’eau de l’Oise nécessite en effet un traitement particulièrement poussé. La technologie de filtration sur membranes par nanofiltration s'est donc imposée pour produire 140 000 m3/j. 


Vue aérienne de l'usine de Méry sur Oise
Vue aérienne de l'usine de Méry sur Oise

 Le SEDIF est ainsi devenu le premier distributeur d'eau dans le monde à utiliser la filtration sur membranes pour produire de l'eau potable à partir d'une eau de surface. 

L'usine de Méry recourt à cette nouvelle filière de traitement pour 70 % de sa production moyenne, les 30 % restants provenant de la filière classique, identique à celle des deux autres usines. Les eaux issues de ces deux filières sont ensuite mélangées avant d'être distribuées sur le réseau : autre avantage, cette eau est plus douce, décarbonatée. 


L'usine en chiffres

  • Capacité de production maximale : 340 000 m3 par jour
  • 200 000 m3 pour la filière conventionnelle
  • 140 000 m3 pour la filière membranaire
  • L’usine alimente environ 850 000 personnes
  • Production moyenne : 152 000 m3 par jour

Les installations

Filière biologique


  • - 3 floculateurs décanteurs
  • - 12 filtres à sable
  • - 5 ozoneurs 
  • - 12 filtres à charbon actif 



Consulter la plaquette

Les infos de ma commune